Tout savoir sur la Relance – PCT

Après une cure de stéroïdes comment relancer son fonctionnement hormonal normal ? Découvrez les cures de relance adaptées et les bonnes PCT.

 

Après une cure de stéroïdes anabolisant, il est primordial de remettre son HPTA (Axe hypothalamo-hypophyso-testiculaire) à la normale. En langage simple, cela revient à « sevrer » votre organisme du surplus d’hormone absorbé pendant votre cure. Il s’agit d’une Thérapie Post Cycle ou relance.

Cela permet de garder un bon fonctionnement hormonal mais aussi de pouvoir maximiser la conservation des gains après votre cure.

 

Comment fonctionne la PCT ?

 

pct shemaLes neurones hypothalamiques sécrètent la GnRH* (Hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires), qui active la libération de FSH* (Hormone foliculo stimulante) et LH* (Hormone lutéinisante) par les cellules gonadotropes de l’adénohypophyse*.

Ces deux hormones, en agissant sur les cellules de Liedyg* présentes dans les testicules, permettent de maintenir un niveau constant de la concentration plasmatique de testostérone, et ainsi les caractères sexuels masculins.

Durant une cure de stéroïdes anabolisant, un surplus hormonal est apporté à votre organisme. Il va donc réagir de manière sécuritaire en stoppant ce mécanisme pour tenter de rétablir des niveaux normaux.

Il est donc important de « relancer la machine » après la cure.

C’est ce que l’on appelle la Thérapie Post Cycle ou relance. Le principe de la PCT, même s’il peut paraitre contraignant est pourtant très simple et il existe différents protocoles qui faciliteront votre relance.

 

L’utilisation de SERM

Le protocole le plus courant, est l’utilisation du NOLVADEX et du CLOMID après la cure. Ce sont deux SERM (Selective Estrogen Receptior Modulator) complémentaires. Les SERM agissent en se fixant sur les récepteurs à œstrogène, induisant de la sorte un signal à l’organisme qui lui fera libérer en suffisance FSH et LH. Voir notre rubrique sur les protections.

 

 

Les protocoles les plus courants sont :

Semaine Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Semaine 1 1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
Semaine 2 1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
Semaine 3 1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex

 

Ou en cas de grosse cure :

Semaine Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Semaine 1 6 Clomid
2 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
Semaine 2 2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
2 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
Semaine 3 1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex
1 Clomid
1 Nolvadex

 

Autre protocole très répandu aux Etats-Unis :

Semaine Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Semaine 1 6 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid
Semaine 2 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid 2 Clomid
Semaine 3 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex
Semaine 4 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex
Semaine 5 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex 1 Nolvadex

La Gonadotropine HCG

La gonadotropin aussi appelée HCG est un médicalement utilisé comme fertilisant chez la femme (aide à l’ovulation) et chez certains jeunes enfants comme aide à la descente des testicules. Les sportifs s’y sont intéressés à partir du moment où ils ont remarqué qu’il s’agissait d’un stimulant hormonal qui pouvait être très utile après un cycle de stéroïdes anabolisants.

L’HCG permet d’activer artificiellement la LH et de maintenir une production normale de testostérone.

Il est à noter tout de même que, sur le long terme, une insensibilité des testicules à l’HCG peut être développée. Ce produit doit donc être utilisé avec précaution.

Il existe une multitude de protocoles. De notre point de vue, il ne faut utiliser l’HCG que durant la cure pour maintenir une production naturelle normale avant d’entamer sa PCT ou de le prendre conjointement au SERM afin de favoriser la relance. L’utiliser seul dans le cadre de la relance n’est pas une bonne chose.

  • Utilisation durant la cure : 250 IU tous les deux jours suffisent.
  • Utilisation durant la PCT : 5 000 IU par semaine en une seule injection (En complément au protocole SERM ci-dessus durant 3 semaines).

 

Le moment idéal pour commencer votre relance

Il est important de commencer la relance seulement après que les stéroïdes aient terminé de faire effet. Il faut donc prendre en compte les demi-vies des produits afin de commencer le protocole de relance au bon moment :

Produit Demie-vie du produit
Androlic 24 heures
Dianabol 24 heures
Equipoise 21 jours
Nandrolone 21 jours
Primobolan 14 jours
Suspension de Testostérone 24 heures
Sustanon 18 jours
Testostérone Cypionate 18 jours
Testostérone Enanthate 14 jours
Testostérone Propionate 3 jours
Trenbolone 3 jours
Winstrol 24 heures

 

Par exemple dans le cas d’une cure Sustanon/Equipoise, vous commencerez la relance après 21 jours.

Vous devez prendre en compte la demi-vie la plus longue des molécules utilisées durant la cure pour savoir quand commencer votre relance.

 

Conseil et astuces

  • L’ajout de peptides, tels que IGF1-LR3, combos GHRP-6 + CJC1295 peuvent également s’avérer très utiles pour une bonne PCT.
  • L’utilisation de vitamine E renforcera également l’effet de l’HCG. La dose préconisée est de 1 000 IU/jour.

 

images

 

Lexique :

  • Cellules de Liedyg : présentes dans les testicules, elles produisent 95% de la testostérone et assurent le maintien des caractères sexuels masculins.
  • Cellules gonadotropes : Les gonadotropes sont les cellules de l’anté-hypophyse qui produisent les deux gonadotrophines, les follistatines, l’hormone lutéinisante.
  • Adénohypophyse : Partie endocrinienne ou lobe antérieur de l’hypophyse.
  • GnRH : hormone peptidique responsable de la synthèse et de la sécrétion de la FSH et de la LH par l’anté-hypophyse.
  • LH : L’hormone lutéinisante (LH) aussi appelée chez le mâle ICSH (Interstitial Cell Stimulating Hormone) est une hormone produite par les cellules gonadotropes du lobe antérieur de l’hypophyse. C’est l’une des deux gonadotrophines, l’autre étant l’hormone folliculo-stimulante (FSH). Une déficience en LH entraîne un manque d’hormones sexuelles.
  • FSH : Sa sécrétion est stimulée par la GnRH. Elle à une structure semblable à celle de la LH, cette hormone est indispensable pour la spermiogénèse.

9 Comments

Laisser un commentaire

Nos clients nous adorent ! 95% de nos clients sont très satisfaits par nos services et souhaitent recommander.

Copyright © 2020 UPSteroide.com

24.07.2020 - Bayonne - FRANCE
3x hcg + 2x test cyp + 1x viagra, le tout chez mactropin, merci super-steroide ! …
08.07.2020 - Vedene - France
Clomid, arimidex, novaldex et proviron ainsi que le pack Maha Pharma :clenbuterol 40 et T3 Satisfait du site, bons produits, …
07.07.2020 - Auray - France
Winstrol bien arriver à bord dans son emballage d’origine et en toute discrétion vous pouvez y allez les yeux fermer …

ArabicCzechEnglishFrenchGermanGreekItalianKoreanPolishPortugueseRussianSpanishTurkish
Add to cart